jeudi 29 juin 2017

Smoke on the water


Il est six heure, les montagnes masquent encore le soleil levant. De bon matin, cacophonie des oiseaux déjà bien réveillés et brume sur le lac tranquille avant que canoës et pédalos le sillonnent de long en large.

C’est beau et on se dit que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Le mien, d’avenir, sera de retourner au chaud sous la couette…

lundi 19 décembre 2016

Mdina hivernale


Ile de Malte, Mdina, l'ancienne capitale, médiévale, minuscule. Des influences arabes, françaises ou italiennes. Depuis la place centrale partent de petites rue pavées, étroites et tortueuses.

Nous avons beau être au centre de la Méditerranée, ici aussi l'hivers fait son œuvre: pluie, froid vent... Tous au abris!

samedi 8 octobre 2016

Angevines de poitrines


Petite ballade dans le centre d'Angers avec pour thème la statuaire. Les sujets se succédants, un point commun me mit en tête la ritournelle de Bobby Lapointe...


"Davantage d'avantages
Avantagent davantage
Lui dis-je, quand elle revint
Avec ses seins angevins, deux fois dix !

Permets donc que je lutine

Cette poitrine angevine
Mais elle m'a échappé
A pris du champ dans le pré
Et je n'ai pas couru après
Je ne voulais pas attraper
Une Angevine de poitrine !"

Promenade la tête en l'air sur les ancienne façades et découverte d'étonnants décors comme celui présenté ici, sur l'immeuble "Priet" au 4 rue Saint Laud. Quel est ce personnage caché dans les buissons?

jeudi 19 mai 2016

Face to Face II



Ayant raté la première mouture du Face To Face en 2014, je me suis trouvé fortuitement disponible pour le Face To Face II qui s'est déroulé le 6 mai dernier dans le forum du Quai à Angers. Une asso organisatrice: Ul3sons, deux scènes, des groupes qui se succèdent à un rythme effrénés (au début en tout cas), un jury, des éliminations à gogo et, à la fin, un vainqueur dont le nom ne passera pas inaperçu: Rustic Rectum!

A défaut du gros grind débile auquel on aurait pu s'attendre, les Rustic Rectum délivrent un rock costaud, funky/groovy/fusion, plein de nuances, de breaks mais sans paroles. A défaut de message textuel, la musique n'en reste pas moins captivante. Trois gars à l'attitude décontractée et plein de talent qui n'ont plus qu'à organiser un brain storming sur le thème: "Faut-il garder le nom Rustic Rectum?" L'avenir nous le dira. Merci à eux pour leur prestation et bravo pour cette belle victoire méritée et chapeau pour le long morceau qui fut le coup de massue final!

En finale, justement, les Rustic Rectum ont joué contre les amis de Chiendent qui ont repris le chemin de la scène après quelques temps de stand by. Un line up modifié mais toujours le même Manu auteur/compositeur/interprète . Si Chiendent avait été éliminé plus tôt, je me serais certainement couché plus tôt également... J'en ai profité pour faire quelques photos: le jeu de lumières était excellent (même si de moindre intérêt en début de soirée, parasité par la lumière extérieure).

Pour le reste des groupes: beaucoup de métal en tous genres (ou presque - stoner, neo, heavy, punk...), un peu de rock plus ou moins pop et puis des ovnis tel Royal Kopek ou Little Boxon'g.

lundi 4 avril 2016

Lyon, d'une rive à l'autre


Image datant d'il y a deux ans. Une passerelle à Lyon. Souvenir d'une looooongue ballade errante en ville qui a eu raison de mes vieilles Pataugas.

Je redécouvre mes photos en testant les plug-in Nik Softwares désormais gratuits. Etonnant! Chronophage aussi... Reste à se questionner sur la plus-value apportée aux images par ces effets...

mercredi 13 janvier 2016

Rock around the Buncker


On devrait confier les choses de la guerre à de jeunes femmes armées d'appareils photos...

Balade au Soleil couchant le long de la plage de Barbâtre, sur l'île de Noirmoutier.

lundi 11 janvier 2016

Tu danses?


Tu danses? Une piste de danse déserte. Une femme attend l'ouverture du dancing puis son cavalier. Le DJ/barman/orchestre est là, animateur discret mais essentiel de la rencontre qui se déroule devant nous. Le cavalier entre en scène. Regards, approche, caresses... une chorégraphie débute entre la femme et la marionnette. Puis la soirée touche à sa fin. Le dancing ferme. La femme s'en va seule.
Reste une impression de rendez-vous manqué entre le femme et son cavalier. Qu'attendre pourtant d'une marionnette? Un moment tout en nostalgie... Je pense au Petit Bal Perdu de Bourvil (ici dans sa version clip par Philippe Découflé).

Tu danses?, une création de la Cie Nina La Gaine. Photo: représentation au Théâtre du Champs de Bataille du 28 novembre 2015.